Comme une envie de ...

← Retour au journal

novembre 2018

... d'être moi

C'est Halloween. Qu'importe la fête et les traditions commerciales qui vont avec, pour moi c'est une faille. Ce jour là le monde baisse la garde, les gens ce déguisent en monstres avec mode sexy activé, mais parmi tout ceux qui sont là juste pour marquer le coups, il y a les gens comme moi. On va pouvoir laisser tomber nos masques physiques quotidiens et enfin, oui enfin pouvoir dévoiler au grand jour notre côté sombre. Devraient-ils s'inquiéter ? Ce maquillage qui me sert habituellement à me déguiser afin de paraître normal, aujourd'hui va révéler une partie de mon être. (...)